poulailer

Ayant récupéré le bois  d’une cabane construite lors de l édition 2005 de la Nuit Blanche qui s’était déroulée sur la Petite Ceinture, l’association a d’abord décidé de faire réaliser sa propre cabane afin de l’implanter dans les jardins. Cette cabane de 9 m2 évoque l’esthétique des wagons et de la voie ferrée qui borde les jardins. Elle a été, dans un premier temps, destinée aux enfants pour y jouer.

Le partenariat avec le milieu de l’éducation, nous avons, comme pour la structure de récupération des eaux de pluie, fait appel à un Lycée professionnel. Le Lycée professionnel Léonard de Vinci, préparant aux métiers du spectacle, a travaillé étroitement avec l’adhérente artiste et conceptrice du projet durant plusieurs visites dans l’établissement ou sur place dans les jardins. Cette réalisation a concerné un groupe d’élèves de 1ère année du Diplôme de Technicien du Métier du Spectacle (DTMS)

Depuis, les poules ont remplacé les enfants.

En 2012, nous avons en effet décidé, pour augmenter la place de la biodiversité   : toujours pour la plus grande joie des enfants. Un groupe « Gallinacées » contribue à entretenir, nourrir et soigner ces poules.

 

La cabane a été dessinée par Nathalie Guyon, artiste adhérente.

Ils nous ont soutenus