Dans le cadre de la requalification de la porte de Clignancourt et l’arrivée du tramway, la Ville a mis à l’étude une ambitieuse rénovation du pont du Ruisseau qui surplombe la Petite Ceinture et débouche sur le bd Ney. Cette rénovation conduirait au doublement des trottoirs existants. L’association Les Amis des Jardins du Ruisseau a proposé à la ville de végétaliser l’espace ainsi conquis. La Ville a accepté à condition que les adhérents entretiennent les parcelles créées.

Plutôt que d’implanter du mobilier urbain habituel (bacs, retenues de terre) l’association a proposé d’innover en faisant appel à un cabinet de jeunes architectes et paysagistes : le collectif 48N°.

Leur projet comprend trois phases détaillées dans le dossier de présentation. Les deux premières visent à éveiller la curiosité, et favoriser l’appropriation, par les habitants, de la réalisation en devenir. Le projet final prévoit des réservations de voirie, accueillant la végétalisation : le long du linéaire des grilles, pour des grimpantes ; et ponctuellement, selon un dessin précis et harmonieux, pour créer un nouveau parterre. Les habitants deviendraient ainsi les acteurs de la place de la nature dans l’espace urbain, par l’entretien régulier de ce parterre évolutif et vivant, au gré des saisons : une œuvre collective, artistique et vivante au service de la collectivité.

La Petite Ceinture a été inscrite au plan de la Biodiversité de la ville de Paris. Le pont qui la surplombe offre une sensation de belvédère unique sur son parcours : une vue dégagée, selon un axe est-ouest, sur les arbres et les jardins en contrebas. Le parterre de fleurs et de végétaux imaginé par le projet, vise à donner la sensation que la végétation sort du sol, et que la nature contamine la ville pour s’y répandre. Il vise à magnifier la Petite Ceinture comme patrimoine exceptionnel de nature à préserver. Ce geste graphique, artistique et innovant, serait en harmonie avec les réalisations artistiques qui ponctuent le parcours du tramway. La Ville a aussi décidé de confier à l’association la gestion et l’entretien du petit jardinet qui se trouve à l’entrée de ce pont, et qui servirait de réserve et de pépinière pour les plantations.

Ce projet s’inscrit dans le projet de « Parcours végétal et artistique dans le 18ème« , porté par les associations Les Amis des Jardins du Ruisseau, Le Carré Versigny et Simplon en Fêtes.

Conception 90%
Financement 50%
Réalisation 0%

Ce projet a été présenté dans le cadre du budget participatif  » Madame la maire, j’ai une idée « . Voir la page dédiée

Ils nous soutiennent